Soudan : « Pas de génocide » au Darfour

Le ministre soudanais du Tourisme a affirmé samedi au Mozambique qu’il n’y avait « pas de génocide » au Darfour (Ouest) mais uniquement des « problèmes politiques », indique Le Figaro. Joseph Dong a également dénoncé les menaces de poursuites internationales qui pèsent sur le président soudanais Omar El-Béchir, accusé par le procureur de la Cour pénale internationale de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.