Soudan : l’institutrice britannique graciée par le président soudanais

L’enseignante britannique condamnée à 15 jours de prison pour atteinte à l’Islam devrait être libérée suite à la grâce du chef d’Etat soudanais Omar el-Béchir, a déclaré le secrétaire de presse de la présidence. Gillian Gibbons avait été jugée, jeudi, pour avoir donné à un ours en peluche le nom de Mahomet (Muhammad, en anglais), indique TV5.