Soudan du Sud : recrudescence du recrutement d’enfants soldats

Théâtre de violences meurtrières entre les partisans de l’actuel chef de l’Etat, Salva Kiir, et les fidèles du chef de la rébellion, Riek Machar, depuis le début du mois de juillet, le Soudan du Sud subit une augmentation du recrutement d’enfants soldats. Phénomène causé principalement par les combats. Suffisant pour que l’Unicef tire la sonnette d’alarme, ce vendredi 20 août 2016. En effet, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance craint un nouveau pic et dénonce leurs conditions de vie déplorables. L’institution indique que la plupart souffrent de malnutrition., avec des chiffres qui indiquent que 16 000 enfants soldats auraient été recrutés au cours de la guerre civile, débutée en décembre 2013, et 650 de plus ces six derniers mois. Déjà en 2015, l’Unicef avait mis en place une grande opération de démobilisation de ces enfants. Plus de 1700 avaient été libérés. Sauf que tous les groupes armés, troupes gouvernementales y compris, enrôlent de force ces mineurs sud-soudanais pour combattre sur le terrain, et ce, malgré des engagements de la part des autorités d’y mettre fin.