Soudan du Sud : l’opposant Riek Machar se réfugie en RDC

Pour échapper aux forces gouvernementales qui le traquaient, l’ancien Vice-président du Soudan du Sud Riek Machar a fui Juba pour se réfugier en République démocratique du Congo (RDC).

L’ancien Vice-président du Soudan du Sud, Riek Machar, a fui Juba, la capitale de ce pays d’Afrique de l’Est, depuis plusieurs semaines et a trouvé refuge en République démocratique du Congo (RDC). Selon l’ONU qui a fait une annonce ce jeudi 19 août 2016, Machar a pris cette option pour échapper aux forces gouvernementales qui le traquaient.

Lundi, la mission de maintien de la paix des Nations unies (MONUSCO) a appris que Machar se trouvait en RDC et a pris contact avec le gouvernement rd-congolais qui a demandé que le chef rebelle fasse l’objet d’une mission d’évacuation. C’est ce qu’a déclaré Farhan Haq, porte-parole de l’Onu à New York, précisant que « Riek Machar a été remis aux autorités de la République démocratique du Congo. Nous ne sommes pas en mesure de confirmer sa localisation ».

Farhan Haqa a par ailleurs confirmé qu’une opération d’évacuation de Machar avait été menée près de la frontière sud-soudanaise, mercredi. « Nous pouvons confirmer qu’une opération a été entreprise par la MONUSCO pour des raisons humanitaires visant à faciliter l’évacuation de Riek Machar, sa femme et dix autres personnes d’un endroit en RDC avec le soutien des autorités de RDC ».