Soudan : accusé de crimes de guerre, le président se rend au Darfour

Le président soudanais, menacé d’un mandat de la Cour pénale internationale pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide au Darfour (Ouest), a débuté mercredi une visite dans cette zone en guerre. D’après TV5.org, Omar El-Béchir, qui n’avait plus mis pied au Darfour depuis 2007, a prévu de rencontrer des responsables locaux et d’assister à des cérémonies populaires en son honneur.