Somalie : Washington abat 150 shebab par drones

Plus de 150 combattants islamistes shebab, qui préparaient une attaque de grande ampleur depuis un camp situé à 200 kilomètres au nord de Mogadiscio, ont été abattus par l’armée américaine.

Les Etats-Unis ont tué par drones plus de 150 combattants islamistes shebab qui préparaient une attaque de grande ampleur. Selon le Pentagone qui en a fait l’annonce ce lundi soir , l’opération qui a eu lieu samedi 5 mars 2016, a été coordonnée depuis un camp situé à 200 kilomètres au nord de Mogadiscio.

Jeff Davis, porte-parole du Pentagone, a indiqué que « les combattants s’entraînaient pour une attaque de grande ampleur. Ils étaient sur le point de quitter le camp et représentaient une menace imminente pour les Etats-Unis et les forces de l’Union Africaine » . Il a en outre ajouté que « selon les premiers bilans, plus de 150 combattants terroristes ont été éliminés ». Insurgés affiliés à Al-Qaida, les shebab ont multiplié les attaques de grande ampleur depuis le début de l’année en Somalie.

Les shebab ont multiplié les attaques en Somalie. La dernière en date remonte au dimanche 28 février 2016, alors que la ville de Baidoa, dans le sud-ouest avaient été frappée par deux explosions. La première serait due à une voiture piégée, la seconde à un kamikaze qui a activé sa ceinture explosive. Au moins 30 personnes avaient été tuées et une soixantaine blessées dans ce double attentat à la bombe.