Somalie : les shebab attaquent un hôtel

En Somalie, les shebab ont revendiqué un attentat à la voiture piégée contre un hôtel de Mogadiscio, peu après l’annonce de la mort de deux de leurs dirigeants dont le cerveau de l’attaque de l’université de Garissa au Kenya, en 2015.

Les shebab ont revendiqué un attentat à la voiture piégée, ce mercredi 1er juin 2016, contre un hôtel de Mogadiscio, peu après l’annonce de la mort de deux de leurs dirigeants dont le cerveau de l’attaque de l’université de Garissa au Kenya, en 2015.

Dans un communiqué qui revendique l’attentat à la voiture piégée contre l’hôtel Ambassador, dans le centre de la capitale Mogadiscio, les shebab ont précisé que « l’attaque a débuté avec une forte explosion et des combattants moudjahidines sont entrés dans le bâtiment ».

Du fait qu’il logeait de nombreux parlementaires somaliens, l’hôtel Ambassador était la cible. Des témoins ont indiqué qu’après l’explosion des tirs sporadiques ont ensuite été entendus dans l’hôtel. Les assaillants étaient au nombre de trois, toujours selon les témoins, qui précisent que l’un d’eux a été tué à l’extérieur de l’hôtel tandis que les deux autres y ont pénétré.

Les forces de sécurité somaliennes avaient annoncé, le jour de l’attaque, la mort de deux dirigeants shebab, dont le chef de l’aile chargée du renseignement au sein de la milice islamiste. Le second, Mohammed Ali Douliadeïn, est soupçonné d’avoir été l’artisan de l’attaque contre l’université de Garissa, au Kenya, en 2015, qui a coûté la vie à près de 143 étudiants.