Somalie: l’Onu redoute une aggravation de la crise humanitaire

La famine a continué à gagner du terrain Somalie atteignant trois nouvelles zones dont Mogadiscio la capitale, lit-on jeudi sur Euronews. Selon le portail qui cite un rapport de l’Onu, chaque jour, 2 000 réfugiés somaliens traversent la frontière vers l’Éthiopie où se trouve le camp de Dolo Ado et 1 200 réfugiés arrivent dans des camps au Kenya. Pour les Nations unies, il s’agit de la pire crise humanitaire dans le monde aujourd’hui. L’Onu redoute par ailleurs une extension géographique de la crise humanitaire qui a commencé à toucher l’Ouganda.