Somalie : forces régulières et groupes rebelles dans le même sac selon HRW

« Les forces armées somaliennes et éthiopiennes ainsi que les forces rebelles se sont toutes rendues coupables de violations des lois de la guerre à Mogadiscio, infligeant d’immenses souffrances à la population civile », selon un rapport de Human Rights Watch publié lundi. L’ONG appelle le Conseil de sécurité de l’ONU, qui a jusque là fait preuve d’« indifférence » selon elle, à faire pression sur les forces gouvernementales somaliennes et éthiopiennes pour que cessent les exactions.