Situation alimentaire au Tchad, le gouvernement inquiet

Le Tchad est dans l’impasse. Le gouvernement appelle la communauté internationale à venir en aide au pays qui connaît un déficit céréalier estimé à 455 000 tonnes causé par une mauvaise répartition des pluies au cours de l’année 2011. « La production céréalière totale évaluée à environ 1,62 million de tonnes présente un déficit de 455.000 tonnes, soit une chute de 50% par rapport à la campagne précédente et de 23% par rapport à la moyenne des cinq dernières années », a déclaré le Premier ministre tchadien, Emmanuel Nadingar, au cours de la commémoration des 100 jours de son deuxième gouvernement.