Sida : une prophylaxie pour prévenir la contamination

Une étude américaine publiée mardi préconise la prise quotidienne d’un antirétroviral pour réduire les risques de contamination par le virus du sida en Afrique, indique TV5. Les opposants à cette éventuelle pré-chimioprophylaxie (PrEP) craignent que les populations ne se protègent plus en négligeant, par exemple, le port du préservatif.