Sentimental, Kadhafi a de la peine pour le couple Sarkozy

Muammar Kadhafi, le guide de la révolution libyenne, s’est ému ce vendredi du divorce de « ses amis », les Sarkozy. Une amitié qui date, semble-t-il, des récentes négociations pour la libération des soignants bulgares condamnés à la peine de mort dans son pays.

C’est inattendu, mais le guide de la Jamahiriya arabe libyenne populaire à de la peine pour le couple Sarkozy qui a officiellement annoncé jeudi son divorce. Pis, il aurait souhaité aider les deux époux à se réconcilier s’il en avait eu le temps. « Je regrette profondément cette séparation soudaine de mes deux amis », a fait savoir Muammar Kadhafi ce vendredi par voie de communiqué. « La vitesse à laquelle s’est déroulée la séparation n’a pas laissé à leurs amis l’occasion de les réconcilier », a-t-il déclaré.

Kadhafi, le romantique

Les négociations, en juillet dernier, pour la libération des infirmières bulgares et le médecin d’origine palestinienne auront créé des liens d’amitié, jusque-là insoupçonnés, entre le couple présidentiel français et le dirigeant libyen. Muammar Kadhafi compte parmi les rares chefs d’Etat, sinon le seul, à s’être officiellement prononcé sur la séparation de Nicolas et de Cécilia Sarkozy. L’ex-première dame a, semble-t-il, fortement impressionné le guide de la révolution libyenne en qui elle a trouvé un « ami » pour la vie. Et quel ami ! « Malheureux en amour, heureux en amitié » pourraît-être la nouvelle devise des Sarkozy.

Lire aussi :

 Kadhafi, Sarkozy : les hommes qui aimaient les femmes