Sénégal : un village abandonne l’excision et le mariage forcé

Cent une communautés peules et mandingue du village Médina Pounsang (Sud) ont officiellement abandonné, dimanche, les pratiques de l’excision et du mariage précoce, rapporte Le Soleil. Cette initiative a été menée grâce à l’organisation non gouvernementale Tostan, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance.