Sénégal : prison ferme pour les prévenus du procès des journaux pornos

Cinq prévenus du procès de la presse pornographique ont été condamnés, lundi, à trois mois de prison ferme, annonce Le Soleil. Les directeurs de publication poursuivis sont désormais interdits d’exercer et « Tolof-tolof », « Rac-tac », « Teuss » et « Check down », les journaux incriminés, disparaîtront des kiosques.