Sénégal : des élections mais pas de manifestation

Ousmane Ngom, le ministre sénégalais de l’Intérieur, a indiqué mercredi que l’élection présidentielle était maintenue à la date du 25 février 2007 et qu’il y avait « de fortes chances » pour que la manifestation appelée vendredi 2 février par l’opposition « ne soit pas autorisée », rapporte Jeune Afrique.com. Les partis de l’opposition, qui craignent un report du scrutin présidentiel, suite à celui des législatives, ont vu une première manifestation interdite fermement dispersée samedi dernier.