Selon les ONG du Niger, l’arrestation des journalistes français « nuit à l’image du pays »

Les ONG nigériennes ont estimé que les incarcérations de deux journalistes français « nuisaient à l’image du pays», relate TV5. Les reporters Thomas Dandois et Pierre Creisson qui travaillaient pour la chaîne de télévision Arte ont été inculpés pour « intelligence avec des bandits armés » le 21 décembre et écroués à la prison de Kollo, près de Niamey, la capitale nigérienne. Ils étaient en train de réaliser un reportage dans le nord du Niger sur la rébellion touareg du Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ).