Sassou-Nguesso favorable à la formation d’un nouveau gouvernement

Le chef de l’Etat congolais Denis Sassou- Nguesso est favorable à la formation d’un nouveau gouvernement, attendu depuis la fin des législatives de juin et août derniers. Il a fait cette déclaration samedi lors d’une conférence de presse.

« La formation d’un nouveau gouvernement permettrait d’apporter la plus grande efficacité dans certains compartiments », a déclaré samedi à la presse le président congolais, qui regagnait Brazzaville après avoir pris part, il y a quelques jours, au cinquième forum sur le développement durable, à Paris (France) et au sommet Europe-Afrique de Lisbonne (Portugal).

La formation d’une nouvelle équipe gouvernementale a commencé à suciter des passions depuis les dernières législatives remportées par le Parti congolais du travail (PCT) du président Sassou-Nguesso et ses alliés, qui ont obtenu 124 sièges sur les 137 à l’Assemblée nationale.

L’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS, opposition) de l’ancien président Pascal Lissouba avait déjà fait savoir qu’elle ne ferait pas partie de ce nouveau gouvernement, tant que le pouvoir n’organisera pas au préalable une concertation devant regrouper toutes les tendances politiques.

On rappelle que depuis sa victoire à la présidentielle de 2002, le président Sassou-Nguesso a déjà formé, remanié ou réaménagé techniquement trois fois son équipe gouvernementale, qui compte actuellement quelque 35 membres issus, presque tous, de son propre camp.