Sale temps pour le Qatar dans le Golfe et à Paris

Sale temps pour le Qatar mis au ban diplomatique par l’Arabie saoudite et ses alliés du Golfe qui l’accusent de soutenir le terrorisme islamiste et de faire le jeu de l’Iran. On se demande si la France qui a privilégié l’axe Paris-Ryad va à son tour lâcher Doha. Rien n’est moins sûr car le nouveau président Macron joue plutôt l’apaisement. Toutefois certaines affaires impliquant des personnalités qataris vivant à Paris risquent de renforcer les méfiances à l’égard du Qatar.

 

Article supprimé