Rwanda : le ministre français de la Défense soutient les militaires français

« Je n’accepterai pas que l’on dise n’importe quoi sur les militaires français, qui, dans des conditions abominables et atroces ont protégé et sauvé des dizaines de milliers d’hommes et de femmes hutus et tutsis des exactions qu’ils commettaient réciproquement », s’est indigné François Morin jeudi sur RFI, revenant sur le fait que le Rwanda accuse des soldats français d’avoir trempé dans le génocide de 1994. Le ministre français de la Défense a accompagné les militaires français au Rwanda en 1994. Il réfute les accusations portées par Kigali sur leur participation active au génocide et renvoie aux conclusions du rapport de la commission d’enquête parlementaire sur le rôle de la France et des Français au Rwanda.