Retour sur le « massacre de Melouza »

Quarante sept ans après, El-Watan annonce la tenue d’un séminaire sur l’une des plus sombres pages de la guerre d’Algérie, le « massacre de Melouza », perpétré 28 mai 1957. Sur fond d’accusation de collaboration et d’opposition entre les deux mouvements nationalistes algériens (FLN et MNA), près de 375 personnes avaient été froidement exécutées par l’Armée de libération nationale, selon les survivants.