Remaniement en Côte d’Ivoire : Kablan II, un « gouvernement de combat »

En Côte d’Ivoire, la nouvelle équipe du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, reconduit dans ses fonctions, était très attendue. S’il n’y a pas eu de gros changements, le patron de la Primature annonce un gouvernement de combat.

En Côte d’Ivoire, la composition du nouveau gouvernement vient d’être rendue publique. Pas de grosses surprises dans la nouvelle équipe équipe gouvernementale, à part un nombre qui a été revu à la hausse. La nouvelle équipe du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, reconduit dans ses fonctions, était très attendue.

C’est finalement un gouvernement élargi à 36 postes, alors qu’ils étaient 31 ministres dans l’ancien gouvernement. L’autre grande particularité est que l’équipe gouvernementale est féminisée puisqu’elle compte 9 femmes titulaires de portefeuille de ministre, alors qu’elles étaient au nombre de 5 précédemment. Il y a en outre la nomination de 7 ministres délégués auprès de la présidence de la République. Ce mercredi est prévu le premier conseil du nouveau gouvernement.

Au rang des départs du gouvernement :Ibrahima Cissé Bacongo à la Fonction publique, Charles Diby Koffi aux Affaires étrangères et Gnénéma Mamadou Coulibaly à la Justice. Charles Diby Koffi et Gnénéma Mamadou Coulibaly sont respectivement remplacés par Albert Mabri Toikeusse, qui quitte le ministère du Plan et Développement et Sassan Kambiré, un magistrat devenu garde des Sceaux. Paul Koffi Koffi à l’Enseignement technique. Il laisse sa place de ministre de la Défense à Alain Richard Donwahi. Pascal Abinan Kouakou quitte quant à lui la direction générale des impôts pour le ministère de la Fonction publique.

La nouvelle équipe qui compte « cinq sortants et neuf entrants » est un gouvernement de mission et de combat, a indiqué le Premier ministre Kablan Duncan.