Référendum au Liberia : la Constitution ne sera pas modifiée

La Constitution du Liberia ne sera pas modifiée. Les libériens ont voté « non » aux quatre changements constitutionnels proposés le 23 août dernier, lit-on sur TV5. Parmi ces réformes, la réduction de la période de résidence de 10 à 5 ans pour être candidat aux présidentielles du pays, l’augmentation de l’âge de la retraite de 70 à 75 ans, le décalage d’un mois de la date des élections présidentielles et parlementaires en année électorale, et les formes de majorités adoptées aux élections pour remporter aux premier tour: absolue pour les présidentielles et simple pour les autres. Pour adopter ces changements, chacune des propositions devait obtenir les deux tiers des suffrages. Le taux de participation est estimée à 34,2%. C’est un revers pour la présidente Ellen Johnson-Sirleaf qui avait appelé ses concitoyens à voter massivement pour les changements constitutionnels. L’opposition, elle, estimait notamment que ce référendum intervenait au mauvais moment, à savoir en pleine campagne éléctorale pour la prochaine présidentielle du 9 octobre.