RDC : nouveaux affrontements interethniques dans l’Est, un mort

Une personne a trouvé la mort et plus de 100 maisons incendiées lors de nouveaux heurts entre deux communautés rivales, à Mutanda dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Recrudescence de la violence en République démocratique du Congo (RDC) où une personne a été tuée et plus de 100 maisons incendiées, lors de nouveaux affrontements, ce mardi 20 février 2018, entre deux communautés rivales. Les incidents, a appris Anadolu de sources administratives locales, ont eu lieu à Mutanda, dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon Francis Bakundakabo fonctionnaire délégué du gouverneur de la province du Nord-Kivu à Mutanda dans le territoire de Rutshuru, frontalier avec le Rwanda, « une personne a été tuée lors de heurts entre les éléments des deux communautés rivales ce matin et plus de 100 maisons ont été incendiées (…). Des jeunes en colère ont attaqué les familles hutu qu’ils accusent de collaborer avec ces combattants ».

Soulignant que les violences ont éclaté au lendemain de l’assassinat par de présumés éléments Hutu Nyatura d’un membre de la communauté Nande qui se rendait au champ, Francis Bakundakabo a précisé que la situation a été maîtrisée grâce à l’intervention de l’armée et de la police.

Pour sa part, Hope Sabini, délégué du gouverneur du Nord-Kivu à Nyanzale, a indiqué que ces violences ont poussé plusieurs dizaines de hutus à fuir vers la localité de Nyanzale, ajoutant que certains déplacés avaient des blessures.