RDC, Nord-Kivu : retour au calme après des combats à Kikuku

En République Démocratique du Congo, le calme est de retour à Kikuku (Nord-Kivu) depuis suite de l’arrivée des militaires congolais venus renforcer la sécurité dans cette localité où se sont affrontées la milice NDC/Rénove et la coalition des groupes Nyatura-FDLR et APCLS.

Retour au calme en République Démocratique du Congo, plus précisément à Kikuku (Nord-Kivu), depuis samedi 9 juillet 2016, suite de l’arrivée des militaires congolais venus renforcer la sécurité dans cette localité où se sont affrontées la milice NDC/Rénove et la coalition des groupes Nyatura-FDLR et APCLS.

Selon des autorités locales, l’arrivée des militaires en provenance de Rumangabo a rassuré la population, notamment chez les habitants de Kikuku qui avaient trouvé refuge à Nyanzale, Nyine et Bwalanda et qui ont commencé à regagner leurs domiciles.

Au cours de nouveaux accrochages survenus samedi 9 juillet 2016, entre les Maï-Maï NDC Renové et les Nyatura coalisés aux FDLR et APCLS, à Kikuku, dans le Nord-Kivu, quatre personnes dont un militaire ont été blessées. Alors que le militaire a reçu les premiers soins à la MONUSCO, les personnes civiles blessées sont admises aux soins à l’hôpital de Nyanzale, en attendant leur évacuation vers Goma.

Les forces de la MONUSCO sont intervenues pour dissuader les antagonistes et sécuriser la population. Le bilan des combats n’est pas encore connu, les autorités disent attendre l’enterrement de tous les corps par les services de la Croix-Rouge pour avoir les chiffres exacts.