RDC : les hippopotames menacés par les braconniers

« Si le massacre (des hippopotames) se poursuit à ce rythme, les experts de la ZSL (la Société zoologique de Londres, ndlr) pensent qu’il n’y aura plus d’hippopotames dans de nombreuses parties du parc à Noël », rapporte Digital Congo. En 1988, on dénombrait 22 000 hippopotames dans le parc national des Virunga dans le Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo (RDC), et il ne serait, selon la ZSL, plus que 900 aujourd’hui à cause du braconnage.