RDC : le M23 épinglé par Human Rights Watch pour crimes de guerre

Les mutins du M23, confrontés à l’armée congolaise depuis le mois de mai, sont accusés par Human Rights Watch de crimes de guerre à grande échelle dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). L’organisation de défense des droits de l’Homme, qui a publié son rapport ce mardi, a mené des entretiens entre mai et septembre sur 190 personnes. Parmi elles, des victimes et familles de victimes congolaises et rwandaises, rapporte RFI. Le M23 a quant à lui rejeté ces accusations.

Lire aussi :

 RDC : un sommet de plus sans prise de décision ?