RDC : l’autopsie de Floribert Chebaya peu concluante

Après autopsie, les médecins légistes néerlandais et congolais ont conclu que Floribert Chebeya a bien été tué par asphyxie entraînant un arrêt cardiaque raconte RFI. Le militant congolais des droits de l’Homme a été retrouvé mort le 2 juin à l’arrière de sa voiture sur une route de Kinshasa après s’être rendu la veille à l’inspection générale de la police.