RDC : la viande de singe porteuse du virus de l’Ebola

La viande de singe et de certains animaux morts en forêt serait porteuse du virus de l’Ebola dans les régions de Itoumbi and Mbomo, situées à 900 km au nord-est de Brazzaville, la capitale congolaise, rapporte le Mail & Guardian . Une contamination qui a déjà fait 9 morts et infecté 11 personnes depuis le 4 mai dernier.