Prisons mouroirs

La section des droits de l’Homme de la Monuc dénonce dans un rapport rendu public mercredi, à Kinshasa, des conditions carcérales « en dessous de l’acceptable » en RDC. « Dans certains endroits, être condamné (…) à douze mois ou cinq ans d’emprisonnement équivaut à une condamnation à mort, tant les risques de mourir en prison sont énormes », affirme le rapport.