Présidentielles en Mauritanie : les militaires rendent le pouvoir aux civils

Ely Ould Mohamed Vall et sa junte militaire s’apprêtent à rendre le pouvoir aux civils après avoir chassé le président Ould Taya sans heurts en août 2005. 1,13 millions d’électeurs sont appelés dimanche à élire leur nouveau président parmi 18 candidats. Entre « indépendants » proches du président déchu et opposants, la lutte est annoncée serrée.

« Ely » l’a dit, « Ely » l’a fait. Le commandant mauritanien Ely Ould Mohamed Vall avait promis de rendre le pouvoir aux civils après deux années de transition, le 3 août 2005, lorsqu’il a 10027

 10721