Présidentielle au Nigeria : Muhammadu Buhari dénonce des fraudes

Le principal candidat musulman à la présidentielle, Muhammadu Buhari, a dénoncé ce mercredi des fraudes au scrutin qui a donné la victoire au président sortant, Goodluck Jonathan, un chrétien du Sud, rapporte La Croix. Il a notamment condamné les émeutes postélectorales dans le nord musulman. « Je demande instamment aux gens de se calmer et de respecter la loi car nous nous adressons à la Commission nationale électorale afin d’obtenir justice », a-t-il déclaré.