Présidentielle au Liberia : le décompte des voix dans un climat tendu

C’est dans un climat extrènement tendu que le décompte des voix pour le second tour de la présidentielle se poursuit ce mercredi après l’appel au boycott lancé par Winston Tubman, adversaire de la présidente sortante, Ellen Johnson-Sirleaf, rapporte L’Express. Winston Tubman du Congrès pour le changement démocratique (CDC) s’est retiré du scrutin en dénonçant des fraudes lors du premier tour, le 11 octobre. Mardi soir, il a assuré que ses partisans et l’ensemble des Libériens rejetteraient tout résultat qui donnerait la victoire à la présidente sortante. « Nous n’accepterons pas le résultat. Nous leur avons dit que nous ne voterions pas, et ils ont quand même placé nos photos sur les documents électoraux. Les partisans du CDC ne sont pas les seuls à avoir boycotté, de nombreux Libériens nous ont écouté », a déclaré Winston Tubman.