Premières études sur les crocodiles oranges du Gabon

Depuis plusieurs jours, des vidéos font le tour du net, relayés par les réseaux sociaux, expliquant qu’au Gabon, connu pour sa diversité géologique et sa faune, des scientifiques ont eu l’incroyable surprise d’étudier pour la première fois au monde des crocodiles de couleur orange, vivant dans des grottes. Ces crocodiles ont été découvert il y a une dizaine d’année déjà et les études progressent.


Les crocodiles orange ont été découvert en 2008 au Gabon par l’archéologue Richard Oslisly. Leur couleur Orange qui est unique unique pourrait s’expliquer par une dépigmentation due au manque de lumière et aux effets des excréments de chauves souris. «On pense que ces dizaines de crocodiles se seraient installés dans les grottes d’Abanda il y a environ 3 000 ans» » explique le chercheur américain Matthew Shirley à l’AFP. Entrés alors qu’ils étaient encore petits, les crocodiles se seraient retrouvés bloqués et ont du se nourrir uniquement de chauves souris.

Des dizaines de crocodiles avec une coloration classique vivent dans des grottes voisines qui snt en lien avec la surface, et dispose donc de plus de lumière et d’une alimentation variée, explique Olivier Testa, alors que les crocodiles oranges sont dans des zones fermées.

Richard Oslisly souhaite que le site des grottes d’Abanda devienne un « sanctuaire protégé ». « Il reste encore beaucoup à découvrir dans les grottes d’Abanda », estime le géoarchéologue qui espère y développer le « tourisme scientifique ».