Pour la France et l’Angleterre, Mouammar Kadhafi et sa clique doivent partir

Dans un courrier commun, le président français, Nicolas Sarkozy et le premier ministre anglais, David Cameron, demandent à l’Union Européenne de considérer le Conseil national intérimaire de transition comme «un interlocuteur politique valable» dont il faut soutenir les efforts. Ils demandent aussi une nouvelle fois le départ de « Mouammar Kadhafi et sa clique ». Lire le courrier des deux chefs d’états ici.