Polémique, un appel à égorger les musulmans lancé sur Facebook

La police a ouvert vendredi une enquête à la suite d’un appel lancé sur le réseau social Facebook à « égorger les musulmans à la place des moutons » le 6 novembre, date de l’Aïd el Adha, le jour du sacrifice. Selon Emarrakech, le Conseil français du culte musulman (CFCM) se dit « indigné » et à saisie, avec le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), la justice. Le CCIF a adressé une mise en demeure à Facebook qui a fermé la page.