Piraterie : les côtes somaliennes et nigérianes sont « dangereuses »

Selon le rapport
du Bureau maritime international (BMI) pour le second trimestre 2007, les actes de piraterie sont en progression de 37% par rapport à la même période l’année dernière. Bien que les actes de piraterie soient en baisse depuis trois ans, « la Somalie et le Nigeria demeurent très dangereux, des zones à haut risque avec un grand nombre de kidnappings violents et de prises d’otages », a indiqué récemment le capitaine Pottengal Mukundan, le directeur du BMI.