Paul Biya veut des progrès rapides

Réélu en octobre dernier à la présidence du Cameroun pour un nouveau bail, Paul Biya, qui gouverne le pays depuis bientôt 30 ans, a présidé hier le Conseil des ministres de son nouveau gouvernement au palais présidentiel de Yaoundé. Le nouveau Cabinet, toujours dirigé par Philemon Yang, reconduit au poste de Premier, qu’il occupe depuis 2009, a en charge la mise en place de la politique dite de « grandes réalisations ». Tout un programme qui doit à travers en particulier la réalisation de grandes infrastructures relancer l’économie et poser les bases d’un Cameroun moderne. « Nous avons de grands progrès à faire en termes d’efficacité et de rapidité. Le monde moderne n’attend pas. » a cependant précisé Paul Biya, qui a insisté « C’est pourquoi je demande instamment que chaque membre du Gouvernement établisse dans un délai d’un mois et demi la feuille de route de son département, (…) Nous avons une obligation de résultat. »

Lire aussi : Les dix leçons du remaniement ministériel de Paul Biya