Panama Papers : un informaticien arrêté

Un informaticien du bureau genevois du cabinet d’avocats panaméen, Mossack Fonseca, au cœur de ce scandale financier planétaire des Panama Papers, a été arrêté pour vol présumé de données informatiques.

Rebondissement dans l’affaire des Panama Papers avec l’arrestation d’un informaticien du bureau genevois du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, au cœur de ce scandale financier planétaire. L’homme est accusé de vol présumé de données informatiques.

L’information a été révélée par le journal suisse Le Temps. Mais l’homme, soupçonné de soustraction de données et d’accès indu à un système informatique, a été arrêté il y a plusieurs jours et le parquet a mené une perquisition dans les locaux genevois du cabinet panaméen. Des vérifications sont en cours. S’agit-il du fameux John Doe, ce mystérieux informateur à l’origine du scandale basé sur quelque 11,5 millions de documents de Mossak Fonseca qui a débouché sur des enquêtes dans le monde entier ? Rien ne permet encore de l’affirmer.

Toujours est-il que cette affaire des Panama Papers a secoué le monde entier. Si en Grande Bretagne, le Premier ministre David Cameron a pu vite éteindre l’incendie alors qu’il était cité dans ce scandale, en Afrique, cette affaire a une grande ampleur. Notamment en Algérie où, outre la fille du Premier ministre Abdelmalek Sellal a été citée, le Président, himself, a enclenché des poursuites contre un journal français, qui a posté sa photo en Une pour illustrer le scandale des Panama Papers.