Ouganda : le leader d’opposition peut postuler à la présidentielle de prison

La commission électorale ougandaise a annoncé que Kizza Besigye peut déposer sa candidature pour la présidentielle de prison. Le principal leader de l’opposition est accusé de trahison, terrorisme et viol, des accusations qui seraient destinées à le décourager de participer à l’élection de 2006, explique la BBC.