Ouganda : des députés de l’opposition arrêtés après des violences racistes

La police a tiré à balles réelles, ce mardi, pour disperser des manifestants venus protester contre l’arrestation de députés de l’opposition qui avaient pris part à une manifestation écologique jeudi dernier, rapporte BBC.com. La marche en question, à l’origine organisée contre la vente d’une large parcelle de forêt à un industriel sucrier, avait viré à l’émeute raciste, faisant trois morts.