Ouganda : course à la circoncision

La fréquence de la circoncision a très fortement augmenté par rapport à l’an passé, selon une étude réalisée dans quatre hôpitaux ougandais par The Monitor. Ce regain d’intérêt pour l’ablation du prépuce s’explique par trois études indiquant que la circoncision réduit les risques de transmission du sida et par le fait que les enfants circoncis auraient moins de chances d’être enlevés puis sacrifiés.