Ouattara réchauffe l’axe Abidjan – Cotonou

Alassane Ouattara, le président ivoirien, était lundi en visite d’amitié et de travail à Cotonou. Objectif : Remercier le Bénin pour son soutien à la Côte d’Ivoire pendant la crise post électorale et évoquer un projet de chemin de fer reliant plusieurs villes ouest-africaines.

Pour sa première visite officielle au Bénin, le nouveau président ivoirien, Alassane Ouattara est venu à Cotonou pour d’abord se confondre en remerciements vis-à-vis de Boni Yayi qui était dans le panel de Chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour le dégel de la crise ivoirienne. Le Bénin avait aussi joué un rôle de médiateur en Côte d’Ivoire à travers son fils Albert Tévoédjrè, ex-représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies. Fort de tout cela, Alassane Ouattara se sentait redevable du peuple béninois qui a offert l’hospitalité à certains compatriotes qui ont fuit les violences durant la guerre.

A l’occasion de cette visite, Alassane Ouattara a fait d’une pierre, deux coups. Après avoir réfléchi ensemble avec Boni Yayi, le président ivoirien se dit partant pour le projet de construction de voie ferroviaire reliant Abidjan, Ouagadougou, Niamey, Gaya, Parakou et Cotonou. Un projet qui tient aussi à cœur au président nigérien Mahamoudou Issoufou. Le lancement d’une locomotive sur cette ligne réduira les distances entre ces grandes villes ouest-africaines et les pays enclavés tels le Niger et le Burkina Faso. Ces derniers pourront avoir un accès rapide aux ports de Cotonou et d’Abidjan. Un projet ambitieux mais qui pourrait énormément favoriser le développement économique de la sous région.