Ouaddou était-il la cible des insultes racistes ?

L’un des témoins qui a permis l’arrestation de l’auteur des insultes racistes dont le footballeur marocain Abdeslam Ouaddou (Valenciennes) s’est dit victime samedi explique que ce n’est pas le capitaine de Valenciennes qui était visé. Selon lui, le supporter haineux de Metz, convoqué le 18 mars devant la justice, s’en prenait au footballeur d’origine sénégalaise Babacar Gueye (Metz), indique Sport 24.