ONG harcelées

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme estime que les membres des ONG camerounaises « font l’objet d’une campagne de dénigrement et de harcèlement extrêmement grave ». L’organisation décrit de nombreux cas d’intimidation et de harcèlement, depuis la parution du rapport de la FIDH : « La torture au Cameroun, une réalité banale, une impunité systématique ».