Nigeria : Wole Soyinka craint l’« anarchie »

Le prix Nobel de littérature nigérian Wole Soyinka craint que son pays ne se laisse entraîner dans l’« anarchie » en prévision des élections présidentielles d’avril prochain, rapporte [This Day->
]
. Il réagissait à l’exclusion du scrutin de l’un des principaux candidats, le vice-président Atiku Abubacar, et de la mise en « alerte maximale » des forces de l’ordre.