Nigeria : un double attentat fait onze morts, dont cinq policiers

Deux attentats ont été enregistrés ce mardi à Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno. Onze personnes, dont cinq policiers, ont été tuées.

Onze personnes, dont cinq policiers, sont mortes, ce mardi, au cours de deux explosions dans la ville de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, selon les autorités policières. Vers 7 heures 50 (06h50 GMT), un premier véhicule a explosé, tuant trois individus, puis une bombe a été lancée sur un véhicule de la police dix minutes plus tard, tuant cinq policiers. Trois autres personnes ont été tuées pendant l’explosion, mais l’on ignore encore s’il s’agissait de civils ou d’assaillants, affirme Gideon Jibrin, porte-parole de la police pour l’Etat de Borno. Selon la police, au moins quatre terroristes ont péri durant l’attaque attribuée à Boko Haram.

Le véhicule devait être utilisé pour cibler une attaque dans la ville, mais il a explosé de façon prématurée. La police ignore encore le nombre de personnes, hormis le chauffeur, qui se trouvait à l’intérieur du véhicule.

Ces nouveaux attentats sont les derniers d’une longue série d’attaques dans la capitale de l’Etat de Borno, le fief historique de la secte islamiste Boko Haram. Les attaques du groupe armé ont fait plusieurs milliers de morts depuis 2009. Depuis le début de l’année, les attaques de Boko Haram ont fait plus de 700 morts.