Nigeria : un « chef spirituel » de Boko Haram arrêté

La police nigériane a annoncé avoir arrêté Mudaisiru Jibrin, chef d’une cellule dormante de Boko Haram dans l’Etat de Kano.

L’offensive des forces de sécurité nigérianes contre Boko Haram a permis de mettre la main sur Mudaisiru Jibrin, chef d’une cellule dormante du groupe terroriste dans l’Etat de Kano. Il est suspecté d’être le cerveau du massacre perpétré, en 2013, contre les élèves d’une école gouvernementale de l’Etat de Yobe. Dans un communiqué, Tony Opuiyo, porte-parole du département nigérian des services d’Etat (DSS), la police secrète nigériane, a déclaré que les suspects ont été arrêtés à la suite d’une opération de surveillance ayant pour objectif de mettre un terme à des activités terroristes.

Le communiqué du responsable nigérian précise que « le Service a arrêté Mudaisiru Jibrin, alias Namakele/Alarama, le 17 juillet 2016, dans le quartier de Sauna, de la zone de Yankaba à Kano. Jibrin était le ‘chef spirituel’ d’une cellule de Boko Haram nouvellement découverte à Kano », ajoutant que « les enquêtes préliminaires menées jusqu’à maintenant ont révélé qu’il est également le cerveau de la fusillade contre des étudiants d’une école secondaire gouvernementale du village de Mamudo, près de Potiskum, dans l’Etat de Yobe, en 2013 ».

Ce mardi 23 août 2016, l’armée nigériane a annoncé avoir blessé le dirigeant du groupe, Abubakar Shekau, lors d’un raid. Ce dernier avait été déchu, début août, par l’organisation Etat islamique.