Nigeria : le bilan des affrontements intercommunautaires s’alourdit

Le bilan des violences intercommunautaires entre jeunes chrétiens et musulmans dans les environs de la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, qui ont touché le Nigeria depuis vendredi s’est alourdi mardi. Ils auraient fait au moins 80 morts, selon l’Agence nationale de gestion des situations d’urgence. Des chiffres plus de deux fois supérieurs à ceux annoncés jusqu’à présent, indique Le Soir. « Les données que nous avons réunies dans ces hôpitaux montrent qu’un total de 80 personnes sont mortes dans ces incidents et que 189 ont été blessées. Parmi les blessés, 70 ont été soignés et ont pu quitter les hôpitaux tandis que 119 autres continuent de recevoir des soins », a expliqué Daniel Balarabe Gambo, directeur adjoint des communications de l’agence des situations d’urgences.