Nigeria : Goodluck Jonathan annule sa première visite au village où les lycéennes ont été enlevées

Le président nigérian Goodluck Jonathan a annulé sa première visite, à Chibok, où ont été enlevées les quelques 200 lycéennes par le groupe extrêmiste Boko Haram mi-avril. La visite a été annulée pour des raisons de sécurité a indiqué une source gouvernementale. Le président nigérian devait passer par ce village avant de se rendre en France pour le sommet consacré à la sécurité du Nigeria.