Nigeria : enquête sur un trafic présumé d’êtres humains

Les autorités nigérianes enquêtent sur le trafic présumé de 62 personnes, dont des bébés et des enfants, originaires de l’Etat Cross River (Sud-Est), indique le Mail and Guardian. Elles auraient été recrutées pour travailler dans des maisons closes, des champs ou des maisons, selon l’Agence nationale pour l’interdiction du trafic de personnes de l’Etat d’Edo, où le camion les transportant a été arrêté.